Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Rupture de communication dans le couple

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Rupture de communication dans le couple
Toutes les vidéos >

Dossier du même thème

C'est quoi l'orgasme ?

Lire le dossier

Folder C'est quoi l'orgasme ?
Tous les dossiers >

Vaginale ou clitoridienne? c'est quoi la difference ?

Vaginale ou clitoridienne? c

L'orgasme vaginal ! Suprématie sur l'orgasme clitoridien ? Mythe ou réalité ?


Vous n’avez jamais eu d’orgasme vaginal !


«Vous n’êtes pas une femme accomplie sexuellement»

Tel est le discours qui a été longtemps véhiculé et qui véhicule encore aujourd’hui
A travers ce dossier nous souhaitons intervenir sur ce débat.

Rassurez-vous si vous lisez ces quelques lignes, et si vous avez l’impression de n’avoir jamais eu d’orgasme vaginal.
En d’autres temps les célèbres sexologues américains « Masters et Johnson » avaient apportés leur point de vue scientifique de ce débat.

Selon eux, la stimulation clitoridienne joue un rôle primordial dans l’obtention de l’orgasme féminin, il est un transmetteur et  un conducteur des sensations érotiques qu’elles soient psychologiques ou physiologique. Il est le centre de nombreuses terminaisons nerveuses et quand il est stimulé il véhicule des sensations d’intense plaisir.

Depuis le débat du point G est revenu dans toutes les conversations et les travaux de Masters et Johnson contestés.

 

Un petit rappel sur le point G

 

Le point de Gräfenberg ou zone de Gräfenberg, du nom du médecin qui l’a identifié ou plus communément appelé le « point G » ; désigne la zone antérieure du vagin correspondant aux glandes de Skene, appelée aussi prostate féminine.
Depuis que le concept est apparu pour la première fois dans un livre sur la sexualité humaine en 1982, son existence a été largement admise par le grand public et le sujet, depuis a largement fait couler de l’encre. 
« Cette zone peut être une zone érogène. Sa stimulation peut provoquer une réaction sexuelle intense pouvant même être accompagnée d'orgasmes ». 

Si l'existence du point G est maintenant connue et acceptée par la plupart des sexologues, aucun travail n'apporte de preuves irréfutables de son existence ainsi que de sa position.
En effet les observations médicales restent anecdotiques et les études de cas sont non significatives et non scientifiquement validées.
Certaines études récentes tendraient à assimiler le point G à la structure interne du clitoris.

Comme vous pouvez le comprendre le débat n’est pas clôt et de nombreuses femmes vont encore « culpabiliser » de n’avoir eu d’orgasme vaginal

Donc sujet (à suivre)

 

Pour Conclure

 

Nous ne pouvons vous dire si l’orgasme vaginal est meilleur que l’orgasme clitoridien.

Toujours est-il, quel que soit le point de « gâchette » de la stimulation, la réponse sexuelle sera toujours la même, (vasocongestion, contraction des muscles du vagin, et sensation euphorisante).

On peut dire qu’il des manifestations variées de l’orgasme féminin

Votre  perception personnelle, celle que vous aurez de votre orgasme  n’est-elle pas ce qu'il y a de plus important ?

Votre plaisir a été intense, la communion avec votre partenaire est forte,  vous vous sentez « apaisée » et heureuse !!!!

Et alors tout va bien !!
 

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.