Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Trouble du désir sexuel hypoactif

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Trouble du désir sexuel hypoactif
Toutes les vidéos >

Dossier du même thème

Pourquoi les caresses sont-elles une nescessitée

Lire le dossier

Folder Pourquoi les caresses sont-elles une nescessitée
Tous les dossiers >

Comment se faire caresser par son partenaire

Comment se faire caresser par son partenaire

LES CARESSES BIEN TROP SOUVENT NÉGLIGÉES.... ET POURTANT ... ?

 

L'art de la caresse

 

On apprend à parler, on apprend à lire, on apprend à jouer d’un instrument, on apprend un métier. Apprend-on l’art de la caresse ? L’art de l’érotisme ?

Notre société, nos lois, nos règles religieuses se sont évertuées à réprimer, à culpabiliser et au mieux à ignorer cet instinct qu’est de donner ou de recevoir du plaisir par son corps. Et pourtant des civilisations orientales ont déjà dans des temps très lointains, élaborées et codifiées tout un art d’aimer. Le kâma-sutra texte sacré écrit entre le 1er et 2 ème siècle, doit être étudié par les jeunes filles avant leur mariage, au même titre que le chant, la danse et l’écriture. L’Anaga Ranga texte d’érotologie hindou est également un texte sacré.

En Occident, les hommes ne croient uniquement qu'en leur instinct.

Bien entendu, la technique de l’érotisme et de la caresse aura ses limites, dès lors que l’on n’y mettra ni son cœur ni son âme. Par la pratique, tout un chacun peut faire émerger et développer de ses mains et de sa peau une éroticité dont il prendra goût.

Sans aucun amour, sans aucune affectivité, la caresse se réduira à un simple geste mécanique.

La pratique des caresses dans le couple peut, selon certaines conditions, offrir à chacun un moyen d'accroître ses propres capacités sensorielles, elle permet également de mieux connaître le corps de l'autre, de se construire un vocabulaire sensoriel et érotique et, tout en jouant, d'acquérir des compétences pour se parler de plaisir.
 
L'ensemble de ces compétences n'est pas inné et leur appropriation doit se faire dans le couple, afin d'y intégrer une compréhension intime des différences de sensorialité entre hommes et femmes.

Nous voulons à travers ce chapitre vous apporter une initiation à l’art de la caresse
 

Les zones les plus érogènes

 

Comme nous l’avons vu, l’ensemble du corps humain possède des récepteurs qui sont dans un attentisme de stimulation. Bien entendu certaines régions sont plus sensibles que d’autres, on les appelle les zones érogènes.

Ces zones dites érogènes sont plus principalement situées autour des orifices naturels

Bouche, anusurètrevaginyeuxnez, oreilles.

Certaines personnes ont des zones érogènes qui leur sont propres,.Soient, elles sont congénitales. Soient, elles leur sont acquises par l’apprentissage.

Avec quoi peux ton caresser ?


LA MAIN


La main ne se lasse pas de parcourir, de prospecter, d’explorer : les courbes et les replis du corps.

La caresse de la main se distinguera selon la pression, le nombre de doigts, la position, le rythme, le mouvement.

La main pourra :

Effleurer avec un doigt tel un trait de plume qui partira à l’investigation des sillons, des creux, des rebords. Il pourra dessiner, titiller ; par des stimulations sur des zones particulièrement érogènes.

Pincer, entre un pouce et un doigt.

Se déplacer, telle une araignée alternativement.

Lisser, avec les quatre grands doigts.

Pianoter, les doigts pianotant sur la peau.

Taper, claquer, ces pratiques ne sont pas du goût de tout le monde, certains y prennent grand plaisir.

Pétrir avec la main, modeler, sculpter.

Masser selon un apprentissage précis ou selon une inspiration toute personnelle.

Griffer, cela ce fait avec un ou plusieurs ongles, avec des intensités différentes selon les goûts.

Egratigner, c’est une griffure qui laisse des traces.


LA BOUCHE


Tout prédispose la bouche à donner du plaisir et à en recevoir.

La muqueuse labiale est riche en vaisseaux comme toute zone de jouissance. Les nerfs y sont nombreux.

Le muscle de la bouche est le plus complexe du corps humain. Cela confère à ce muscle une précision importante dans des actions de succion et de préhension.

La langue est remplie de récepteurs qui identifient la température, la douleur, la consistance, le goût.

De sa proximité avec le nez, les caresses de la bouche s’associent au plaisir de l’olfaction, certaines des odeurs appelées phéromones intensifient ainsi le plaisir de la caresse. Les phéromones exercent un pouvoir attractif très individuel il est un des composants pour lequel il existe ou pas une attraction entre deux individus


Que peut-on faire alors avec la bouche ?


Avec la bouche, on peut :

Baiser, embrasser, cela ne serait être qu’une simple apposition des lèvres sur la surface de la peau, le contact des lèvres sur le corps doit être vivant.

Il revêt plusieurs formes ; le baiser peut être, effleurant, appuyé, pinçant, traçant.

Lécher,  peut dispenser des caresses voluptueuses, on peut lécher doucement ou avec de grands mouvements, ou profondément.

Mordre; les dents font partie intégrantes de la bouche et entre en jeux  dans les caresses opérées par la bouche, avec les dents ont, mordille, on mord, on titille.

Sucer; on prend un morceau de peau  entre les lèvres et on aspire. Tout un chacun connaît « le célèbre suçon » qui laisse une trace rouge à l’endroit ou il la succion a été exercée.
 
On peut également caresser: avec, le pénis, le sein, le nez, les cheveux, le front

Nous vous laissons libre à votre imagination pour les descriptifs


OU PEUT-ON CARRESSER ?


On peut séparer le corps en trois régions distinctes

 

1. Toute la région cutanée en dehors des organes génitaux


On peut ainsi caresser: La bouche, le visage, le cou, les cheveux, les bras, les jambes, les pieds, le torse, le ventre, le dos les fesses



2. Les régions péri-génitales dont les seins


Cette région  comprend des zones d’une haute éroticité

On peut ainsi caresser :

Le pubis, le périnée, la région anale, les seins. La caresse de ses zones offre des plaisirs souverains. Il y a aussi les plis de l’aine, la face interne des cuisses, la face externe du périnée 


3. La région des organes génitaux, que l’on appellera la région « intime »


Chez l’homme


Les caresses du pénis par la main, par la bouche, fellation.

Une majorité d’hommes apprécient les caresses autour de leur pénis, il déplore par ailleurs du manque de « tendresse » et de pratique des femmes autour de cette caresse.

On entend bien sur par caresse autour du pénis, les caresses des testicules.

Les caresses du pénis n’ont pas pour seul objet et pour seule finalité une éjaculation


Les caresses de l’anus


Egalement, une majorité d’hommes aime les caresses de l’anus sans par ailleurs avoir d’attirance homosexuelle. On peut caresser l’anus par un effleurement d’un doigt, mais aussi, on peut légèrement laisser pénétrer ce doigt, la langue aussi peut lécher l’anus.


Chez la femme


Le sexe féminin peut être caressé par les doigts et par la bouche, on parle alors de cunnilingus. C’est la caresse la plus ultime énormément appréciée par les femmes.


Voilà nous vous avons donné quelques pistes, un bon début, à vous d’aller plus loin, de vous priver de rien

L’équipe du DDOP
Dominique LETULLE

 

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.