Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Pratiques libertines dans le coupe

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Pratiques  libertines dans le coupe
Toutes les vidéos >

Dossier

Votre couple traverse une grave crise, il est devenu toxiquel'utilité d'une thérapie de couple

Lire le dossier

Folder Votre couple traverse une grave crise, il est devenu toxiquel'utilité d'une thérapie de couple
Tous les dossiers >

Anorgasmie Frigidité,traiter le trouble de l'orgasme et trouble du désir

Anorgasmie Frigidité,traiter le trouble de l

TROUBLES DE L'ORGASME OU TROUBLES DU PLAISIR
OU AUTREFOIS APPELLÉ FRIGIDITÉ

 

La plainte des femmes se traduit par
"je n'arrive pas à avoir de plaisir"

 

C’est quoi un trouble de l'orgasme ?


C’est un blocage dans l’aboutissement de  l’orgasme à l’issu du rapport sexuel.

Ce blocage peut être primaire c’est dire que vous n’avez éprouvé d’orgasme

Ou

Occasionnel, c’est à dire cela arrive de temps en temps

Ou

C’est secondaire, c’est à dire  que cela arrive après une période pendant laquelle vous avez toujours pu aboutir à l’orgasme. (Il conviendra dans ce cas de s’interroger sur l’événement ou le motif qui a engendré cette absence d’orgasme)


Ce trouble est le plus important motif de consultation en sexologie chez la femme


Il faut distinguer


1. Les femmes  dites anorgasmiques

 

Ce sont des femmes qui  n’arrivent pas à déclencher  un orgasme, mais qui ont un intérêt pour les activités sexuelles, qui ont envie de contacts sexuels. Dans cette catégorie il y a des femmes qui arrivent à avoir un orgasme par la masturbation clitoirdienne.


2. Les femmes qui ont un trouble de l’excitation sexuelle


Ce sont des femmes qui n’ont aucun intérêt pour les activités sexuelles et qui n’arrivent pas à activer le moindre attrait pour la sexualité. Elles n’ont pas de désir ni de plaisir sexuel. Auparavant on appelait ces femmes des femmes « frigides »  Depuis quelques années déjà les professionnels de la sexologie ont identifié ça comme   un « trouble de l’excitation sexuelle » on observe également chez ces femmes une absence de lubrification vaginale et de toutes les manifestations physiques qui accompagnent l’excitation sexuelle.


LES DIFFERENTES  CAUSES POSSIBLES DU TROUBLE DE L'ORGASME


Il y a des causes organiques et des causes physiologiques


Les causes organiques pouvant perturber l’orgasme

 

-Les problèmes neurologiques, comme les maladies de la moelle épinière, ou les problèmes de hernie discales

- Les problèmes médicamenteux :

La prise de médicaments ou substances sont à même de modifier l’orgasme ; on retrouve , les somnifères , les anxiolytiques, les sédatifs, la codéine, la morphine (à haute dose), les antidépresseurs, certains neuroleptiques, la cocaïne, les amphétamines, la marijuana, certains antihypertenseurs, les bêtabloquants.

- Problèmes musculaires

Mauvais état des muscles périvaginaux


Les cause organiques pouvant perturber la phase d’excitation


- Les problèmes neurologiques, comme les maladies de la moelle épinière, (sclérose en plaque), neuropathie alcoolique ou les problèmes de hernie discales

- Les problèmes métaboliques et endocriniens  comme  le diabète ; les troubles thyroïdien et toutes les carences hormonales que l’on retrouve en période pré et post ménopause et après l'amputation des ovaires.

- Les problèmes cardiovasculaires comme l’hypertension grave et des troubles cardiaques graves.

- Les problèmes médicamenteux, les antihistaminiques, les antiparkinsoniens. 

Ces causes organiques ne peuvent être isolées et doivent être replacées dans l’histoire et les particularités de la personne concernée. 


Les causes psychologiques

 

Suite de traumatismes sexuels, viols, attouchements

Suite de couches difficiles

 

Absence de disponibilité à la sexualité

 

On trouve


La peur de s’abandonner à l’expérience érotique

La peur de se laisser aller

La peur de l’inconnu

La peur de la confrontation face à un plaisir intense

Ces peurs sont la plupart du temps sont inconscientes. La femme ne dit pas « non » au rapport sexuel, c’est son corps qui dit « non »

 

Fausses croyances sur la sexualité

 

Un ensemble de fausses croyances sur la sexualité favorise l’apparition des troubles de l’orgasme et l’excitation

On peut trouver des femmes

Qui ont des idées  irrationnelles, des sensations de répulsion et de dégoût face à l’acte sexuel et aux organes génitaux.   Tous ces messages se sont développés et  transmits par l’éducation.

Qui pensent que L’orgasme féminin et masculin doit se produire en même temps

Qui pensent que La sexualité s’apprend tout seul naturellement

Qui croient qu’en général la gente féminine  a moins de besoins sexuels que les hommes.

Qui sont persuadées que l’homme est autorité en matière de sexualité et que son plaisir à elle dépend exclusivement d’un partenaire « ultra performant »

 

Les causes relationnelles


Pour que les réactions physiologiques de l’excitation puissent avoir lieu, il faut que la femme soit ou se rende disponible, qu’elle s’ouvre à la l’idée  de prendre du plaisir avec son partenaire.
Cependant  on  constate souvent qu’il y une discordance dans la stimulation érotique  d’un  homme et celle d’une femme.  Cette discordance va s’aggraver au fil du temps par manque de communication dans le couple.
On peut voir alors en consultation bon nombre de femme qui souffre d’un trouble de l’excitation dont la cause est   cette absence de synchronisation érotique  entre elle et son partenaire et où rien ne s’est jamais dit.

Il arrive aussi que la difficulté sexuelle du partenaire (trouble de l’érection, éjaculation précoce) entraine un trouble de l’excitation chez la femme.

Les conflits conjugaux chroniques et les rapports de force hostiles qu’entretiennent alors les deux partenaires entrainent des troubles sexuels que cela soit chez la femme mais aussi chez l’homme

 

PEUT TON TRAITER UN TROUBLE DE L'ORGASME ET COMMENT ?

 

Il conviendra au thérapeute de faire la distinction,  entre les femmes qui une difficulté à atteindre l’orgasme mais qui par ailleurs ont un désir et une excitation sexuelle avec toutes les manifestations physiologiques qui s’accompagnent (vasocongestion, lubrification) et celles qui n’ont pas d’excitation sexuelle.

Il n’existe pas un traitement, on intervient sur le problème de plusieurs façons.
 

IL EXISTE PLUSIEURS TECHNIQUES THÉRAPEUTIQUES POUR AIDER LES FEMMES

 

La Relaxation qui est un entrainement au laissé allé à la perte de contrôle (associée à des techniques respiratoires)

Techniques de thérapie corporelles, ce sont des technique qui permettent une  appropriation de son corps, et lui  permet ainsi  d’occuper l’espace…

Méthodes cognitivo comportementales ces thérapies ont la particularité de s’attaquer au problème par des exercices pratiques,  (  le thérapeute   ne se contente pas d’écouter la personne qui vient pour un problème, mais il avec échange avec elle, la renseigne, lui propose des techniques, etc.)

On va trouver des exercices de découverte de son corps et du corps de techniques respiratoires.(ex : exercices dirigés de masturbation

Et bien sur les thérapie de Couple

 

Dominique LETULLE
sexothérapeute Bibliographie

 

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.